Vous êtes les acteurs de demain.

Date: 
Vendredi, 27 Juin, 2014
Enseignement: 
secondaire
Nom de l'établissement: 
Athénée royal de Mons 1
Commune de l'établissement: 
Mons
Niveau: 
5ème secondaire
Compétences : 

Compétences transversales : 

  • Discipline Arts d'expression
    • Compétences
  • Orienter sa lecture en fonction de la situation de communication
  • Construire du sens
  • Exercer son esprit critique
  • Acquérir des connaissances
  • Décoder les images et les productions audiovisuelles
  • développer une réflexion critique sur sa propre lecture
  • Elaborer une problématique de recherche et sélectionner dans divers lieux d'information et de documentation des renseignements utiles 
  • Travailler ses représentations
  • Etre capable de prendre part activement à un travail d'équipe
  • Recueillir et traiter des informations en fonction d'une recherche
  • Analyser des informations
  • Synthétiser des informations
 
Objectifs: 

Objet de la (les) séquence(s)

Activité 1 : Comment naviguer sans se perdre ? par le Mundaneum

  • Contribuer à développer chez les élèves des capacités de réflexion de problème.
  • Permettre aux élèves d'identifier et de formuler les difficultés de recherche sur internet liées à la surabondance de l'information.
  • Face à une liste de documents, leur apprendre à ne pas "tout" ouvrir, éviter une partie du "bruit" documentaire en apprenant à décoder les adresses proposées.   
  • Mettre en évidence l'hétérogénéité des documents. 
  • Développer l'esprit critique.

Activité 2 : Faut-il croire les images ? par le PASS 

  • Appréhender les technologies de l'information, de la communication et des médias.  
  • Etre sensibilisé aux médias, à l'information et à la désinformation.
  • Développer l'esprit critique.

Activité 3 : La télé décodée par le PASS

  • Appréhender les technologies de l'information, de la communication et des médias. 
  • Saisir, tratiter et communiquer l'information.
  • Parler-Ecouter : assurer la cohérence du message.
  • Traiter, communiquer l'information.  Outil pour la structuration et la communication des acquis.  
  • Travailler en équipe.

Activité 4 : Disconnect par le Plaza Art 

  • Sensibiliser les élèves sur la thématique des réseaux sociaux.
  • Développer l'esprit critique par rapport à l'utilisation des médias sociaux.
  • Amener les élèves à débattre sur une thématique d'actualité et qui les touchent directement. 

 

 

Organisation matérielle: 
  • Matériel informatique de projection (ordinateur, projecteur, écran)
  • Caméscope numérique 
Durée: 
différentes périodes de 3 heures, 1 X par semaine, réparties du 11 février au 23 mai
Education aux médias: 

Le projet s'est construit en différentes étapes qui ont suivi un cheminement logique dans la découverte du monde de l'information.  

Lors de l'activité 1, le projet ainsi que ses objectifs ont été présentés aux élèves.
Ils ont ensuite été confrontés à ce qui est la base de l'information c'est-à-dire la recherche et la critique des sources. 
Cette première étape a permis de les sensibiliser et de les initier aux bonnes pratiques afin de les aider pour la suite du projet. 

L'activité 2 a permis aux élèves de découvrir et d'identifier que l'image est également source d'information et que celle-ci demande aussi une lecture critique. 

Fort des savoirs et compétences acquis lors de ces deux premières activités, les élèves ont été amenés, durant l'activité 3, à créer eux-mêmes du contenu et à se positionner en tant qu'acteur de l'information et non plus seulement en tant que lecteur ou spectateur. 

L'activité 4 a clôturé le projet et a amené de la matière supplémentaire afin de mener un débat général sur le monde de l'information.  Ce débat en fin de projet a conduit à la réalisation d'un court-métrage dont la candidature a été déposée dans le cadre du concours vidéo 2014 du Centre Audiovisuel Liège ASBL ainsi qu'à l'écriture d'articles de presse pour le journal de l'école . 
 

Développement: 

Présentation du projet aux élèves

Durant l'activité 1 et 2, les élèves ont pris une part active dans le processus de recherche et de critique de l'information.  Ils ont été confrontés directement, via la recherche sur le Web et via l'analyse d'image, au monde de l'information. 
L'activité 3 s'est centrée sur leur participation active car il s'est agi de créer un journal télévisé.  Ils ont été amenés à définir des thématiques, à rechercher de l'information, à faire des interviews, des prises de vue, le montage des reportages de manière à présenter une ébauche de journal télévisé. 

Séquence n°1 : Comment naviguer sans se perdre ? par le Mundaneum 

Suite à une présentation du Mundaneum, dont le premier moteur de recherche d'informations de l'histoire, reconnu par l'UNESCO, se situe au sein de son espace d'exposition, les élèves ont été amenés à découvrir le monde virtuel de l'information et à se confronter aux difficultés à s'informer sur le Web. 
La gestion de la surabondance de l'information nécessite un apprentissage spcécifique ! Installés dans une salle informatisée, les élèves ont été amenés non pas à effectuer des recherches documentaires avec pour objectif de trouver des documents, mais bien de poser les problèmes pour savoir naviguer sans se perdre.

Séquence n°2 : Faut-il croire les images ? par le PASS 

Les images sont omniprésentes dans notre vie. Elles sont utilisées tous aimuts pour nous transmettre de l'information.
Sont-elles fiables ? Comment les médias les utilisent-elles ? Comment les interprète-t-on? 
Au départ d'exemples de presse et sur base d'un travail par équipe de conception sur ordinateur, les élèves se sont interrogés et ont développé de manière collaborative, leur sens critique. 

Séquence n°3 : La télé décodée par le PASS 

Dans le "studio télé" du PASS, les élèves ont créé leur journal télévisé sur une thématique qu'ils ont déterminée à l'avance.  
En se mettant dans la peau de journalistes, ils ont mieux compris les enjeux des médias d'aujourd'hui.  

Séquence n°4 : Disconnect / Film de Henry Alex Rubin par le Plaza Art  

Deux jeunes adultes vivent une deuil difficile suite au décès de leur enfant.  Emmurés dans leur tristesse, ceux-ci perdent petit à petit le contact l'un avec l'autre, l'épouse palliant sa solitude en se confiant à des inconnus sur des sites de rencontre.  Deux adolsecents n'hésitent pas quant à eux à créer un faux profil Facebook pour harceler un camarade de classe timide et renfermé.  Enfin, une journaliste convaincue de se faire un nom en interviewant un jeune homme employé dans un chat pornographique le prend en pitié et décide d'outrepasser son rôle pour faire son bonheur malgré lui... Construites en parallèle, ces trois histoires vont progressivement s'imbriquer pour nous parler d'une société atomisée où les échanges virtuels ont de plus en plus tendance à se substituer aux rapports humains, avec tous les risques que cela comporte - abus de confiance, piratage de données, usurpation d'identité, intrusion dans la vie privée... - et des conséquences parfois dramatiques : vie professionnelle compromise, ruine financière, détresse affective et morale pouvant mener au suicide...
Déployé autour de sujets comme le désir de réussite ou de vengeance, le rêve d'une autre vie et le harcèlement des plus fragiles, "Disconnect" est un film choral qui croise avec beaucoup d'intelligence les fils de ces destinées particulières.  Captivant par la tension qu'il installe, le film met ainsi en scène trois crises qui trouvent chacune une issue positive dans des retrouvailles profondément humaines et authentiques. Touchant, dynamique et tout en nuances sur la thématique des réseaux sociaux et autres sites de rencontres, "Disconnect" est donc aussi un film plein d'espoir susceptible de déclencher auprès des jeunes une vraie réflexion constructive.  A travers la fiction et le comportement des divers protagonistes, c'est entre autres l'occasion d'aborder avec eux une question d'actualité inscrite au coeur d'un débat de société qui les concerne au premier chef.  
Suite à la vision du film, les élèves ont été amenés à établir une analyse critique et un débat autour de la thématique en classe avec les enseignants.   

 

Prolongement: 

Les savoirs acquis durant l'ensemble du projet ont été valorisés à travers la réalisation d'un court-métrage.  Celui-ci devait être présenté dans le cadre du concours vidéo 2014 organisé par le Centre audiovisuel de Liège.
L'objectif final était d'également écrire des articles de presse qui seront publiés dans le journal de l'école. 
 

Ressources: 
  • Fozza (J.-C.), Garrat (A.-M.), Parfait (M.), Petite frabrique de l'image, Magnard, 2003
  • Bouthier (C.), Charles (R.), Cadet (C), Galus (J.-L.), La communication par l'image, Nathan, 2011 
  • Films : Snake eyes de Brian de Palma, King Kong (versions de Ernest B. Schoedsack, John Guillermin et Peter Jackson) 
  • Logiciel Gimp (retouche d'image) 
Note de réflexion: 
  • Ce projet n'a pu voir le jour que grâce à l'étroite collaboration d'un opérateur culturel local, le Mundaneum, qui a mis à disposition ses ressources dans la continuité de notre réalisation. 
  • Les problèmes de calendrier ont parfois engendré de lourdes conséquences : ainsi, la réalisation du film final a été entravée soit par des impératifs de date, qui ont amené à sacrifier une activité fondamentale du projet, soit par la réalisation d'autres projets en parallèle qui ont fortement occupé les élèves et l'enseignant, les rendant ainsi indisponibles pour une totale finalisation dans les délais impartis.  Je recommande, à ce titre, une exclusivité nécesssaire à la menée d'un projet de cette envergure ou la mise en place d'une équipe d'enseignants à même de relayer les étapes du projet. 
  • Enfin, le manque d'infrastructure technique directement accessible dans l'établissement reste une carence lourde même si, peu à peu, ce problème tend à se résorber. 
Thèmes: 
Voir et découvrir
Analyser et comprendre
Ecrire et illustrer
Opération liée: 
Catégorie: 
Cinema
Public cible de l'activité: 
Adolescent
Médias: 
Cinéma