L'IFM fait son cinéma

Date: 
Mardi, 17 Septembre, 2013
Enseignement: 
Libre subventionné confessionnel - ordinaire
Nom de l'établissement: 
Institut des Filles de Marie
Commune de l'établissement: 
Saint-Gilles
Niveau: 
secondaire
Compétences : 
  • La 7PC est une classe projet particulière. Elle permet à des jeunes venus des quatre coins des écoles et sections  professionnelles bruxelloises et wallonnes de se remettre à niveau d'un point de vue de la culture générale, des mathématiques et des sciences. Dans leur grille horaire, 10 heures sont consacrées à la littérature à son histoire ainsi qu'aux sciences humaines. Les disciplines visées étaient donc le français, les sciences humaines mais aussi le cours de communication.
  • L’objectif a été d’acquérir des références culturelles et conceptuelles, d’identifier les éléments spécifiques du langage iconique et audiovisuel. D’analyser les rapports entre les éléments visuels, écrits et sonores. Construire du sens en exerçant les connaissances élaborées au fil des formations mais également en exerçant et étayant son esprit critique tout en apprenant à repérer les éléments sonores et visuels qui orientent le point de vue. Apprendre à choisir et utiliser différents critères d’appréciation des oeuvres abordées (ex: conformité aux lois du genre/originalité, émotion/neutralité)
  • Créer, donner du plaisir mais aussi susciter le goût de la découverte artistique, de la communication de ces découvertes et de la maîtrise de la communication orale.
Objectifs: 
  • Objet de la (les) séquence(s)
    • Voir cadre précédent + développer la méthode d’analyse, la création de grilles de lecture, la mise en place d’un regard neuf, car référencé
    • La communication maîtrisée et qualitative
    • Le souci de la mise en scène du ciné-clu, invention de jeux, de petits ateliers créatifs
Organisation matérielle: 
  •  PC portable, pour les recherches, les présentations, les analyses
  •  Télévision et lecteur dvd (budget 2011-2012)
Durée: 
de nombreuses périodes réparties de septembre 2012 à avril 2013
Développement: 

→  Présentation aux élèves du travail réalisé par les élèves de l’année précédente.
→  Visionnages en collectivité-classe avec brain-storming, pistes d’analyses.
→  Ensuite, laisser « décanter », réfléchir (le jeune visionne bcp chez lui ens streaming !).
→  Première formation de base à la Médiathèque. Références cinamétographiques de bases reçues.
→  Travail de recherche sur des « classiques » du cinéma.
→  Poursuite expliquée plus haut dans la planification du projet.
 

Prolongement: 
  • Travail d’écriture d’une pièce de théâtre, invention don adaptation cinématographique, de sa BO.
  • Dossier pédagogique « mini » sous forme de folder distribué aux élèves faisant partie du « public » afin de laisser une trace.
  • Découvertes sur le terrain de la réalisation cinématographique, de la conception à la projection.
Ressources: 
  • Formations dispensées par La médiathèque
  •  F.W.B., Les Longs métrages de long en large, 2000-2010.
  •  Les fiches et les films des Films à la fiche de la Médiathèque
  •  Ouvrages ressensés par les élèves dans la Bibliothèque Communale de la Rue de Rome, St-Gilles et celle des Riches Claires
  •  Les cahiers du Cinéma, entre autres celui sur les Sons au cinéma
Note de réflexion: 

Le travail fait en amont par la médiathèque est des plus pertinents car il apporte une dimension professionnelle. Pour les jeunes, tout crédit est accordé aux formateurs. Ils sont sur place, doivent louer un média lors de leur première visite (et comme cela devront venir le ramener et ainsi de suite…) cette découverte à domicile du premier média est cruciale. L’idéal est de faire cette découverte à deux. Elle apporte le plaisir des soirées cinéma à l’activité. Il faut toujours garder à l’esprit que ce n’est que via le plaisir et la surprise que cette activité pourra porter ses fruits.

Thèmes: 
Voir et découvrir
Analyser et comprendre
Ecrire et illustrer
Opération liée: 
Public cible de l'activité: 
Adolescent
Jeune adulte
Médias: 
Cinéma